©PlacementLibre

FAUSSE NOTE

Une pièce de Didier Caron
Mise en scène : Didier CARON et Christophe LUTHRINGER
Distribution : Pierre AZÉMA et Pierre DENY
Actuellement au Théâtre de la Contrescarpe

Le maître d’orchestre H.P. Miller, seul dans sa loge, se retrouve importuné par un fan, qui, sans cesse, vient frapper à sa porte pour le féliciter, lui demander une photo, une dédicace …Le Maestro aimerait pourtant rentrer tranquillement auprès de sa femme, et retrouver un peu de tranquillité et de repos. Hélas ça ne sera pas pour ce soir … 

© Fabienne Rappeneau

Au début, on peut vraiment croire que c’est un fan de musique classique, un fan qui a assisté au concert qui vient de se terminer, qui vient frapper plusieurs fois à la porte de la loge de H.P. Miller, certes un peu indélicat. En effet, il aurait été bienséant de laisser tranquille l’artiste, une fois qu’il a tout donné sur scène. Cependant, au fur et à mesure qu’il vient, qu’il parle, autre chose se dessine. On comprend alors qu’il en est tout autre. 

Un passé terrible lie en fait les deux personnages. Un épisode aussi bref qu’indélébile pour l’un, alors que l’autre l’a totalement effacé de sa mémoire. Il faudra un vrai travail pour que sa mémoire lui revienne, et son interlocuteur prendra le temps qu’il faut pour que tout lui revienne, aussi difficile que ce soit pour l’un et pour l’autre. 

© Fabienne Rappeneau

Une pièce à voir absolument. Pour le jeu des acteurs, qui est plus qu’excellent, mais aussi pour cette partie de l’histoire de notre pays, aussi terrible soit-elle. 

Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *