KOKO-DI KOKO-DA

Un film de Johannes Nyholm
Nationalité : suédois, danois
Sortie le 13 novembre 2019

Présenté au Festival du Film Fantastique de Strasbourg et à l’Étrange Festival, ce film nous plonge dans une atmosphère de peur, d’horreur et de cruauté, sur fond d’un conte enfantin. 
Elin et Tobias, à cette période de leur vie, doivent surmonter une terrible épreuve. Quelques jours avant ses huit ans, leur fille tombe malade, et décède, sans qu’ils ne puissent rien faire, ni eux, ni les médecins. Cinq ans plus tard, ils n’ont toujours pas dépassé ce malheur.  

Ils décident de partir en camping, pour tenter, une Nième fois, de se retrouver, malgré cet événement tragique. 
Par un certain côté, ce film rappelle beaucoup Alabama Monroe, ce film où ce couple pourtant fusionnel se perdait par la perte de leur fille … Parce que finalement, arriveront-ils à se retrouver ? 

Lors de cette partie de camping, ils retrouvent pris au piège d’un éternel recommencement. Sur la litanie d’une chansonnette enfantine française « Le coq est mort », les personnages recommencent indéfiniment la même journée, où à l’aube, ils se réveillent en sursaut, et doit lutter contre l’horreur infligée par les personnages … qui étaient peints sur la boite à musique que leur fille avait choisie comme cadeau d’anniversaire avant de les quitter … 

Ils se retrouvent alors face à leurs propres démons. ce quatuor qui vient les liquider, dans une horreur incroyable. Une fois qu’ils se laissent partir, à bout de force, la journée reprend, les personnages reviennent, sans leur laisser le moindre répit. Le couple est à bout. La fin ouverte nous laisse le choix : trouvent-ils enfin un moyen de se retrouver, ou non ? Impossible de le dire. 

Un tout petit peu long (un tour de boite à musique en moins aurait été bien) mais un concept assez intéressant, liant des personnages réalistes, et les personnages sans pitié sortis d’un conte d’enfant. Le tour mélangé rend un résultat alternatif, qui séduira les fans de David Lynch. 

Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *