ALICE, DE L’AUTRE COTE DU MIROIR

Une pièce adaptée du roman de Lewis Carroll par Charlie Windelschmidt
Au théâtre de La Tempête jusqu’au 18 février 2022

 

Ce dimanche j’ai eu la chance de voir la pièce adaptée du roman de Lewis Carol, Alice, de l’autre côté du miroir. En grande fan du personnage d’Alice, je ne pouvais manquer ça. En grande fan de littérature absurde aussi (Ionesco, Beckett ou Queneau ..), je ne pouvais d’autant plus ne pas manquer ça.  On connaît tous Alice au pays de merveilles mais la suite, moins connue, est tout aussi, voir plus fantasmagorique mais en même temps … pleine de sens. 

 

Alice se retrouve prise dans un monde parallèle, dans un échiquier géant fort inquiétant, où elle va croiser la route de nombreux personnages étranges. Elle doit trouver la clé pour atteindre la dernière case et devenir reine … mais arrivera t elle a avancer sur cet échiquier qui la met, à chaque case, devant de nouvelles difficultés ? Doit-elle chercher un sens à tout ce qui lui arrive pendant cette course contre la montre et contre le sens commun ?

Crédit photo Roland Sourau

La mise en scène de la troupe Dérézo nous place dans un Ehpad. Alice sort d’une armoire et se retrouve dans la salle de jeux au milieu d’un groupe de personnes âgées qui vont la faire tourner en rond dans les méandres de sa réflexion aux limites de sa conscience. Mais est-on vraiment dans un Ehpad au milieu de personnes âgées ? Tout cela n’a pas de sens, et puis, la dernière scène nous apportera un semblant de réponse et tout prend son sens … 

Crédit photo Roland Sourau

Une pièce indispensable a tout fan de l’univers d’Alice. Pas de lapin blanc, pas de montre, pas de chapelier fou, cependant, des questions existentielles auxquelles il est bien difficile de répondre pour une jeune fille de 19 ans, mais dans lesquelles on se laisserait bien embarquer d’une case à l’autre …

Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *