PAR DEWAERE MOI

Une pièce écrite et mise en scène par Julie Allainmat
Avec Djahîz Gil 
Jusqu’au 4 juin au Théâtre de l’Essaïon

Un comédien se voit proposer par son agent un rôle ou il doit tenir celui de Patrick Dewaere, acteur français, découvert dans Les valseuses aux côtés de Gérard Depardieu et Miou-Miou. Il disparait tragiquement en 1982 à 35 ans (pour plus d’informations sur le parcours de l’acteur). 

crédit photo : Stéphanie Boillon/Justphotographie

Notre comédien doit donc donner une réponse à son agent. Doit-il accepter le rôle ou pas ? S’en sent-il capable ? Pourquoi d’ailleurs n’en serait-il pas capable ? Peut-être parce que c’est un personnage qui le fascine, auquel il s’identifie ? Toujours est-il qu’il doute … Et se rend chez un psy pour lui en parler, et essayer de trouver une réponse. 
S’en suit un monologue face à son psy, où il passe par des phases tantôt dépressives, tantôt surexcitées, mais après tout ça, que va-t-il décider pour ce rôle, dont il repousse la réponse au dernier moment ?  

crédit photo : Stéphanie Boillon/Justphotographie

Nous qui ne sommes pas comédiens, comment voyons-nous le jeu de l’acteur ? Faire vivre un personnage fictif est une chose, mais qu’en est-il du fait de prendre le rôle d’une personne, de quelqu’un de vivant, ou de le  faire revivre, dans certains cas ? Notamment ici, puisque Patrick Dewaere s’est suicidé en 1982 à 35 ans, en pleine ascension. 

Faire une pièce sur Patrick Dewaere est ambitieux. C’est ce que j’appellerais un fougueux discret. Son nom ne dit peut-être rien à bien des gens, mais dès qu’on pense à « Coup de Tête » ou « Les valseuses » … et on a envie de les revoir.
Un bel hommage à cet acteur parti trop tôt, dans une mise en scène soignée par Julie Allainmat où chaque élément à sa place et sa fonction.  

Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *