LES PLUS BELLES ANNEES D’UNE VIE

Un film de Claude Lelouch
Nationalité française
Sortie le 22 mai 2019 

Plus de cinquante ans après « Un homme et une femme« , Claude Lelouch nous propose la suite. Jean-Louis et Anne, séparés, ont évolué chacun de leur côté. Leurs enfants ont grandi, et eux aussi. Il se retrouvent un jour car Jean-Louis, en maison de repos, n’a plus que les souvenirs d’Anne pour le faire vivre. Alors, son fils, Antoine, qui a bien connu Anne quand il était enfant, la retrouve et l’invite à venir voir son papa. 

Le film de 1966 est une poésie. Un amour impossible qui, à la fin du film, est éternel. Rien, pour nous, spectateur, ne peut séparer les deux acteurs d’un amour vrai, même si le scénario (ou le destin) de Claude Lellouch en a décidé ainsi. Beaucoup d’entre nous n’ont pas vécu les années 60, et ont  découvert le film une fois adultes. Bien sur, nous sommes dévastés par cet amour gâché. Comment peut-on laisser les deux personnages, manifestement faits l’un pour l’autre, vivre leur vie pendant tant de temps séparément ? Les plus belles années d’une vie, c’est celles qu’on a pas vécues, disait Victor Hugo. Lelouch suit ça à la lettre. 

Cette histoire, en 1966, de deux personnes qui s’aiment mais qui n’arrivent pas à être ensembles était tellement sincère, réaliste, que ça en est  d’autant plus difficile à supporter. A l’entente d’une suite, tout un espoir se crée. Jean-Louis et Anne seront-ils enfin réunis ? Ce ne serait que la récompense de leur attente .. Même si chacun a vécu sa vie, sans jamais oublier l’autre. Comme par exemple Jean-Louis qui ne s’est jamais séparé de la photo d’Anne dans son portefeuille. 

Et pourtant, c’est la déchirure lorsque Anne finit par aller le voir à la maison de repos : Jean-Louis est atteint d’alzheimer. Il oublie petit à petit sa vie vécue. Sauf quelques bribes avec Anne et sa fille … Mais sans vraiment les situer et avec humour. 

Le film reprend des images du film original. Je dirais même que 50% du film comprend des images de « Un homme et une femme« . Parce que lorsque les deux personnages se retrouvent, comment évoquer leur première rencontre qu’avec des images du premier film ? Et quels bons acteurs, quelle tendresse ressentie … Il n’est besoin de rien d’autre. 

Ce film n’est pas forcément ce qu’on espérait. Parce qu’au final, on pleure que le couple ne soit pas finalement réuni véritablement.  Tout comme on avait pleuré qu’il soit séparés dans le premier film, on pleure qu’ils ne soient pas vraiment ensembles maintenant. Mais il est ce que Claude Lelouch voulait, et en plus, et surtout, avec les quatre acteurs principaux : Anne, Jean-Louis, Antoine et Françoise. Dites moi quel film revient 50 ans après avec les mêmes acteurs ? Très beau film rempli de nostalgie, avec des acteurs qu’on a aimé et qu’on aimera après, quoi qu’il advienne. 

Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *