UNE PART D’OMBRE

Un film de Samuel Tilman
Nationalité : Belge, Français, Suisse
Sortie le 22 mai 2019

Un groupe d’amis passe ses vacances en Haute Savoie, au bord d’un lac. Après des vacances plutôt sportives (canoë, jogging…) ils rentrent dans leur Belgique natale. C’est alors que l’un d’eux est contacté par la police pour quelques questions. En effet, aux abords de la maison qu’ils avaient loué pour les vacances, une femme est retrouvée assassinée. 

Ce qui frappe avant tout dans ce film, c’est le réalisme du film. Et ce, tant sur l’affaire dont il est question que sur la réaction des personnages. 

Le film se base essentiellement sur la relation entre l’accusé présumé et les autres membres du groupe qui sont divisés en trois catégories de personnes : famille, amis, collègue. En cas de coup de problème, de coup dur, voir pire, ce sont les trois catégories de personnes vers lesquelles on peut se tourner. Parfois, c’est impossible. Parfois, certains luttent pour pouvoir être une personne vers qui se tourner. Et c’est ce que montre le film car on voit tous les proches de David se détourner de lui, sauf un, qui luttera jusqu’au bout pour rester cette personne sur qui compter. Qui pourra presque douter lui aussi. Et qui nous fera douter aussi. Un peu.  

Le fil met très en avant le parti pris (son ami prend son parti, la femme de son ami prend le parti des autres … ). Il est très difficile, pour le spectateur, de savoir quel parti prendre. Car c’est évident qu’on ne peut absolument pas être neutre dans une situation pareille. 

Il reste cependant difficile d’entrer dans l’histoire. Trop de détails au début qui brouillent l’histoire. Puis le monde s’écroule avec l’accusation. Les détails reviennent mais sont flous. Même pour les personnages. 

Pas mal même si un début un peu difficile. Une absence totale d’effets spéciaux, de courses poursuites ou autres débordements qui font que le film est d’un réalisme impressionnant. On reste sans voix, sans réaction, comme l’accusé qui vois sa vie s’écrouler, finalement. 

Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *