Kuessipan

Deux amies inséparables grandissent ensembles dans une réserve innue à  Uashat. Elles évoluent ensembles, chacune dans un environnement familial différent. Si Mukuan est entourée de ses parents aimants, dans une famille soudée, la vie est plus difficile pour Shaniss. 
 A 17 ans, Mukuan tombe amoureuse de Francis, un blanc rencontré lors d’un atelier d’écriture. La réalité la fait doucement se relever de son rêve romantique.  

Il y a quelques années, alors que je visitais le Canada, j’ai eu envie d’en savoir plus sur un peuple situé aux abords de Montréal. Il ne s’agissait pas du même peuple dont il est question ici, mais la réserve dans laquelle je me suis promenée ressemblait en tout point au film. Je n’ai pas croisé beaucoup de personnes, mais j’ai bien senti que j’étais dans un monde à part. Je comprends donc que Francis, en sortant avec Mukuan, se soit senti mal à l’aise. Car même si la famille de la jeune fille est totalement bienveillante, il n’en est pas forcément de même dans l’entourage, et il est des communauté ou il faut être accepté de tout le monde pour que les choses se passent bien. 
C’est l’histoire de Mukuan et Francis, deux jeunes qui se rencontrent de façon totalement impromptue, qui se retrouvent une nouvelle fois sur le même chemin. Force est de croire qu’il s’agit du destin qui les pousse l’un vers l’autre, qui les poussent à lier leurs destins, ou au moins une petite période. 

Kuessipan, c’est aussi et surtout une histoire d’amitié. Une amitié qui se lie et se délie, qui se déchire et se recolle, entre ces deux jeunes filles qui luttent chacune contre leurs propres démons. 

A voir absolument !!! 

Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *