BLACKBIRD

Un film de Roger Michell
Nationalité : américain
Sortie le 23 septembre 2020

Truffé d’acteurs monumentaux (Susan Sarandon, Kate Winslet entre autres), le film Blackbird traite d’un sujet particulièrement sensible, le choix de mourir pour une personne en phase terminale d’une maladie.
Lily, atteinte d’une maladie dégénérative incurable réunit, le temps d’un week-end, sa famille, ainsi que sa meilleure amie. Elle veut être entourée par ses proches car sa décision est prise, ce week-end sera donc son dernier.
Délicatement abordé, ce thème est encore très tabou ici, en France, où l’acharnement thérapeutique prime au détriment du bien-être du patient. Je n’émettrai pas de jugement sur cette question, l’actualité s’en charge. Cependant, à la fin de ce film, ceux qui sont contre changeront peut être d’avis, ou pas, peu importe, mais on ne peut pas rester insensible. Impossible, sans avoir connu la situation, de se mettre à la place des personnages qui gravitent autour d’elle. Ils comprennent sa décision, mais ne veulent pas. Ils ne veulent pourtant pas qu’elle souffre et se voie devenir cette personne impotente qu’elle ne souhaite pas. Mais alors que faire ? Que décider ?
Cet événement permettra néanmoins aux personnages de sortir certaines rancœurs enfouies dans un passé qu’il convenait de remuer. Impossible de sortir d’une telle épreuve sans resouder des liens qui s’étaient un peu distendus au fil des années.
 
Sans grande surprise, Susan Sarandon et Kate Winslet sont merveilleuses dans leurs rôles de mère et fille. Comme je disais plus haut, c’est un film qui permettra peut être aux réfractaires de, si ce n’est d’accepter, au moins de comprendre le choix de l’euthanasie, et de faire bouger les mentalités à ce propos.
Soyez le premier à partager cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *